"O rage, ô désepoir, ô vieillesse ennemie..."
J'ai pris un an il y a presque un mois. Rien de grave, normalement... Sauf QUE NON !
Saloperie de saloperie, j'ai passé la barre fatidique des 25 ans, j'ai touché les 26 et j'en ai fait les frais pas longtemps après.

Petit rappel des règles de la société françaises :
De 0 à 18 ans, t'as du bol si tes parents sont là pour toi, sinon... Bah c'est mal barré...
De 19 à 25 ans, t'es censé faire tes études, payer ton loyer et tout ça, sans toucher la moindre aide correcte. J'espère que tu t'es pas mis tes parents à dos, mon grand ! Bon on est pas vache, quand même, on va te donner quelques réductions sur les trucs indispensables, genre prendre le train poru faire des voyages, même si t'as pas le temps ou l'argent.
A partir de 26 ans, t'es censé t'assumer maintenant ! Allez, on arrête de t'aider, sauf si tu te retrouves au chômage, là, on peut s'arranger.

Voila, en gros, à 26 ans, tu l'as dans l'fiond é_è. C'est désespérant, surtotu quand, un mois après l'anniversaire, on doit partir en vacances... en train ! Quelle joie de devoir payer pour la premirèe fois un vrai billet plein tarif. Quelle aubaine et quel plaisir de se sentir enculer à sec épauler par ses pairs !

Et j'espère que vous avez pas oublier de payer vos impôts, m'sieurs dames...