Vous le savez peut-être, j'adore les chats. Nous avions déjà la gross Noob (ou plutôt, notre mignonne Nooby, parceque si elle pouvait lire ce que je viens d'écrire, je suis sûr qu'elle me miaulerais dessus), notre chatte peureuse et vidée qui déteste les calins et miaule à la mort au moindre bisous dans le cou (d'ailleurs, ça rend sadique ce genre de comportement félin !).

Elle a donc été rejoint par nos deux nouvelles boules de poils (photos à venir, promis !) peu après le déménagement. Deux choupis chatons de tout juste trois mois, Scratch (un européen roux) et Elïos (un siamois/birman blanc et bleu) (pour bleu, comprendre gris hein, je vois déjà certains se moquer de lui et vouloir aussi le peindre a un tiers rouge...).
Pour résumé, nous avons donc écoppé d'un chat calin demeuré (Elïos, je reviendrais dessus) et d'un solitaire amoureux de Noob. Ouais, le tit Scratch est amoureux de sa grosse Noob. Mais le pauvre, c'est à sens unique (elle lui colle des baffes quand il s'approche de trop prêt pour dormir avec elle).
Et Elïos, quand à lui, à le chic pour se jeter de toutes ses forces vers la fenêtre avant qu'elle ne soit ouverte. J'vous laisse le soin d'imaginer le bruit que ça peut faire, un chat qui s'explose lamentablement contre une vitre avant d'aller rebondir sur le sol.

Bref, ces trois pépères ont été rejoint par le chat de la mère de Cédric, partie en vacances... Un petiot récupéré dans la rue qu'elle a fini par appeler Tash (et non Pouilleux, comme on avait suggéré). Trois semaines avec 4 chats, de quoi vous en dégouter à vie... J'vous jure !