Etant donné que mon dernier article RPGs est une immonde repompe d'un message de forum posté il y a de ça trop longtemps (ouh lala ça y est je fait des révélations sur le fonctionnement interne du blog), j'ai décidé de me rattrapper (parceque je suis quelqu'un de fondamentalement bon, n'est ce pas?) en faisant quelquechose d'original (comprenez, qui ne soti pas un coiper coller remanié de l'un de mes propres messages). Bref, passons cette laborieuse introduction qui, je ne me leurre pas, restera pour une majorité le principal attrait de cette note. Mais osef.

eternal_sonata_amerique

Eternal Sonata est donc un RPG dispo sur XBOX360 (pas si mal la bêbête finalement) qui propose de retracer les derniers moments de la vie de... Frédéric Chopin. Ouais, le même que celui que vous connaissez, le musicien compositeur mort dans la fleur de l'âge toussa toussa...
Le jeu commence sur son lit de mort, alors que autour de lui ses amis patientent, espérant qu'il revienne à lui et ne succombe pas à la maladie. Pendant ce temps, le compositeur rêve. C'est ce rêve qui est l'intérêt du titre, car dans ce monde issu de son imagniation, Frédéric (ouais, on est intime, je le tuotie en plus de l'appeler par son prénom) va commencer à se perdre. Rêve ou réalité, il finit lui même par ne plus le savoir, et finit par se laisser aller aux événements dans lesquels il se retrouve impliquer.
En plsu de tout ça, donc, tout les personnages qu'ils rencontrent se retrouvenront confronté à la mort, tout comme lui l'est. Polka, une jeune fille, se sait condamner par une maladie incurable, et veut mettre au mieux à proffit le peu de temps qu'il lui reste car, dans ce monde, tout personne sur le ponit de mourir se voit recevoir d'étranges pouvoir magique. D'autre seront confroné à la perte d'un être cher, et des conséquences liés... etc..etc...

Au milieu de tout ce remue-ménage sentimental, on a quand même une petite histoire qui justifie tant d'agitations. Le compte Valse, chef de Forte, facilite l'utilisation de la "poudre minérale" en supprimant toute taxe dessus, et en augmentant toutes les autres. Vu que cette poudre est un remède miracle universel, c'est pas si mal... Mais en cas d'abus, cette poudre développe des effets secondaires redoutables: la folie, et la mort. Il va vite devenir que le compte cherche à créer une armée de "zombis magiciens" pour rivaliser avec les pays voisins. De base, très charmant, mais il cherche en plus à démultiplier la puissance de cette poudre en utilisant les Agogos Flambloyants... Bref, la petite troupe va tenter tant bien que mal de s'interposer pour empécher que la population de Forte soit décimée par son souverain. Ca serait ballaud dans l'absolu...

Bon vu que c'est un jeu, y a un système de combat qui roxxxe du ponay, et qui est en plus évolutif... Dans le sens où, totu au long du jeu, les possibilités d'attaque et de tactique sont augmentées. Déjà, ça, c'est cool, mais en plus, on a tout plein de personnages disponibles (une dizaine). En plus de ça, le jeu repose sur l'opposition de la lumière et des ténèbres. Si votre personnage est dans l'ombre, il n'utilisera pas les mêmes compétences que si il était dans la lumière. De même, certains ennemis changent de forme selon qu'ils sont ou non à l'ombre. S'marrant, ça change, et ça fait plaisir.

Au final, on a un jeu un peu court malheureusement, mais qui propose un mode "replay" une fois terminé, histoire de refaire le tout du début à la fin en choppant tout les bonus qu'on peut facilement louper la première fois.
L'ambiance sonore est bien évidemment excellente, lse graphismes en Cell-Shading sont d'un lisse bluffant, et d'une précision qui fait plaisir aux yeux, le tout servi par un design franchement sympa (bien que très japonisant, mais j'adore donc oubliez l'objectivité) autant au niveau personnage que décors, féériques et enchanteurs par leur magnificience (wouah c'est presque beau ce que j'écrit... presque).

Bref, un très bon RPG que voila, et ça annonce que du bon pour l'avenir de la XBOX360, surtotu après Blue Dragon, un peu tiède... Vivement Lost Odissey :)