legionOn est allé au cinéma et j'ai trooop envie de vous parler du superbe film que nous sommes allé voir! Je ne vais pas vous faire languir trop longtemps, il s'agissait de La Dernière Légion, un superbe film qui se veut épique, retraçant l'histoire de Romulus, descendant direct de la ligné de Jules César.

Campagne marketing orienté pour enfants, on s'attend sûrement a un film épique avec un gamin qui sauve le monde, la terre, sa patrie, son honneur et la copine qu'il se fera en chemin. Que nenni, on est en présence du nanard ultime, le film qui tue de rire de par ses incohérences, ou tout simplement incroyablement fendard une fois le second degré du cerveau enclenché.

On a des choses sympas dans le film (des scènes de combats bien chorégraphiées au début) ,et des choses à hurler de rire tellement elles sont mal foutues...
Les décors ultra kitsch puent le recyclage à 500 kilomètres, recyclage du film-même, ou d'autres films d'ailleurs; on a donc une plage qui sert au moins deux fois, mais avec quelques détails modifiés (allez on retire la jetée, et ça ira!), et une troisième fois, mais apparemment retouchée par ordi pour lui donner un aspect un peu plus différent, le tout avec un effet miroir, histoire de troubler le regard... On ne parle pas des paysages de chateaux et autres, cartes postales floutées très laides mais c'set très drôle à voir... Des scènes de combats qui finissent n'importe commant, des bruitages oubliés, des coups trop retenus, des transitions mal fichues, et des facilités scénaristiques...
Bref, plein de caca boudin qui donne, au final, un film complétement surréaliste, auquel se rajoute un scénario issu d'une soirée clairement trop arrosée, voire droguée.

Une mention spéciale au personnage du petit vieux, qui a un rôle complétement allumé, qui trouve la réponse à la question de sa vie alors qu'il risque de crever, et qui trouve le temps de faire de l'humour alors que sa vie est gravement en danger. On ne passera pas non plus à côté de la bagarre générale finale, ou son rôle est telllement drôle et ultime qu'il mérite tout notre respect.

Si vous avez une carte illimitée, n'hésitez pas, et allez le voir: vous serez pliés de rire par la scène finale qui, à elle seule, représente le plus grand fou-rire de l'année 2007. A voir entre potes pour bien apprécier toute la dimension aphilosophique du film!